Des aides adaptées

Pour faciliter l'emploi d'un salarié à domicile, ou d'un assistant maternel, des aides vous sont accordées. Elles peuvent venir d'entités différentes, comme l’État, le conseil départemental, la Caf ... Faites le point sur vos droits.

Un coût de l'emploi diminué, grâce aux aides allouées

Colette : « Je déclare la baby-sitter de mon fils au Cesu. Même s’il a plus de 6 ans, je paye moins de cotisations et j’ai le crédit d’impôt. J’ai calculé et c’est moins cher que si je la payais au black. »

 

En employant en direct un salarié à domicile, vous bénéficiez de nombreuses aides qui font baisser le prix de l’emploi. On vous donne un aperçu.

Pour l’emploi d’un salarié à domicile ou d’un assistant maternel, vous pouvez bénéficier d’aides ou de dispositifs adaptés à votre situation, qui réduisent significativement le coût de l’emploi :

  • Un crédit d’impôt qui atteint la moitié des sommes versées à votre salarié * ;
  • Une exonération partielle ou totale des charges patronales que vous devez normalement verser à la Sécurité sociale ;
  • Des aides comme l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE) ou la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

Le coût d’une heure de travail déclarée peut être moins cher qu’une heure payée de la main à la main grâce aux dispositifs fiscaux et d’exonération.

 

*dans la limite d’un plafond de dépenses de 12 000 € par an (porté à 15 000 € si c’est la première année que vous bénéficiez de cette mesure fiscale) ou de 2 300 € si votre enfant est gardé par un assistant maternel.

Exemple (à compter du 01/01/2020) :

Schéma illustrant le crédit d’impôt

Vous avez des questions sur les différents dispositifs et les aides disponibles ? Le site particulier-employeur.fr vous informe au quotidien. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser nos simulateurs en ligne afin de calculer le coût de l’emploi.

Mélanie - Juriste

Contact