La formation professionnelle

Accompagnez la professionnalisation du salarié en encourageant son départ en formation. Il existe un grand nombre de modules de formation, trouvez celui qui correspond à vos besoins et aux attentes du salarié.

La solution ? La formation !

Rosa : « Mon plus jeune fils souffre de troubles du comportement. Je voulais qu’il ait la même nounou que son grand frère. C’est une personne que je connais depuis longtemps et en qui j’ai confiance. Je lui ai donc proposé de suivre une formation pour qu’elle comprenne la maladie et puisse adapter la garde aux besoins spécifiques de mon enfant. Comme elle était d’accord, on a tout organisé ensemble et tout c’est bien passé. »

 

Vous êtes content du travail de votre salarié et souhaitez qu’il gagne en compétences pour la réalisation de certaines activités. La formation professionnelle est là pour le lui permettre.

Pensez à la formation !

Le candidat que vous souhaitez retenir n’a pas toutes les compétences attendues ; à l’issue de la période d’essai vous vous rendez compte de quelques compétences manquantes dans le travail du salarié ; vos besoins évoluent ; vous voulez accompagner le salarié dans son développement professionnel…

Si vous vous retrouvez dans ces situations, deux dispositifs de formation peuvent vous aider.

Le plan de développement des compétences

Les formations réalisées dans le cadre du plan de développement des compétences permettent l’acquisition ou l’approfondissement des techniques professionnelles, ainsi que le développement des compétences liées au métier exercé.

C’est à vous de décider du départ en formation du salarié, du thème et de la date. Cependant, soyez à l’écoute des demandes de formation formulées par votre salarié. Un dialogue à ce sujet est toujours préférable, puisqu’une formation est davantage efficace si le salarié est motivé.

Si la formation se déroule sur le temps de travail du salarié, vous pouvez l’imposer. Sinon, vous devez être tous les deux d’accord.

Le salarié peut bénéficier de 58 heures de formation par an, dès sa première heure travaillée.

Important : si le salarié a plusieurs employeurs, le départ en formation est géré par un seul, que l’on appelle « employeur facilitateur » pour les assistants maternel et « employeur porteur » pour les salariés à domicile.

  • Comment organiser le départ en formation ?

C’est décidé, votre salarié va suivre une formation ! Suivez les 3 étapes clés qui lui permettent de partir en formation.

Etape 1: identifiez avec le salarié ses besoins en lien avec la garde de votre enfant. Consultez le catalogue IPERIA pour connaître toutes les offres de formations.

Etape 2: déterminez les dates de formation et l’organisme de formation

Etape 3: téléchargez et remplissez le bulletin d’inscription correspondant à l’emploi du salarié : assistant maternel ou salarié à domicile.

  • Quelle rémunération pendant la période de formation?

Le temps passé en formation est considéré comme du temps de travail effectif .

Si la formation a lieu pendant le temps de travail : Les heures de formation coïncidant avec les horaires habituellement travaillés sont rémunérées au taux horaire du contrat de l’employeur facilitateur ou porteur.

Si la formation a lieu en dehors du temps de travail : Le salarié reçoit une rémunération.

Vous êtes ensuite remboursé par AGEFOS PME,  sous réserve de la validation du dossier.

Le compte personnel de formation (CPF)

Le salarié peut être à l’initiative de son départ en formation et être acteur de son parcours professionnel en utilisant son CPF.

Toute personne âgée d’au moins 16 ans, occupant un emploi ou à la recherche d’un emploi, a un compte personnel de formation (CPF), ouvert jusqu’à son départ en retraite.

Ce compte est crédité de 500 € par an (dans la limite de 5 000 €) pour les salariés ayant travaillé, au moins la moitié de la durée conventionnelle de travail sur l’ensemble de l’année. Un prorata est effectué si le salarié a travaillé en dessous de cette durée.

À noter : Le montant crédité chaque année peut être majoré sous conditions, pour les salariés peu qualifiés ou en situation de handicap.

Votre salarié peut consulter son CPF simplement et à tout moment sur le site internet.

Le départ en formation dans le cadre du CPF est à l’initiative du salarié.

  • Le salarié souhaite suivre une formation sur son temps de travail :

Il doit dans ce cas vous faire une demande écrite :

  • 60 jours avant le début de la formation si celle-ci dure moins de 6 mois ;
  • 120 jours avant le début de la formation si celle-ci dure 6 mois et plus.

Vous disposez de 30 jours calendaires pour y répondre par écrit. À défaut, la demande est considérée comme acceptée.

Il vous est possible de refuser la demande de formation du salarié. Cependant, si celle-ci porte sur une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou sur une formation permettant une acquisition du socle de connaissances et de compétences, vous pouvez uniquement refuser le calendrier proposé et non le principe même du départ en formation. Le salarié et vous décidez alors d’une date plus appropriée pour le départ en formation.

Lorsque le salarié part en formation sur son temps de travail vous devez maintenir sa rémunération.

Vous êtes ensuite remboursé par AGEFOS PME.

  • Le salarié souhaite utiliser son CPF en dehors de son temps de travail :

Dans ce cas, votre accord n’est pas requis. Le salarié ne perçoit pas alors de rémunération sur son temps de formation.

En savoir plus ...

Pour tout renseignement relatif aux actions de formation présentes dans le catalogue ou à la constitution du dossier administratif de départ en formation, nous vous invitons à contacter IPERIA l’Institut au 0 800 820 920 (appel gratuit depuis un poste fixe) ou en vous rendant sur www.iperia.eu

Mélanie - Juriste

Contact

Voir aussi
Grille des métiers

En savoir plus
Mon besoin

En savoir plus