Un accompagnement au quotidien

Soyez aidé au quotidien pour les courses, le ménage, vos déplacements, la toilette...
Restez chez vous est ce que vous souhaitez ? C'est possible si un assistant de vie est à vos côtés.

Besoin d’aide chez vous ? Un assistant de vie peut vous accompagner.

Josy : « J’ai embauché une auxiliaire de vie qui m’aide à me lever, et m’habiller, me prépare à manger et fait ma toilette. Comme je savais ce dont j’avais besoin, j’ai trouvé rapidement la bonne personne. Grâce à elle j’ai pu rester chez moi.»

 

Besoin d’un salarié à domicile qui vous aide pour les repas, les courses, le ménage, la toilette, l’habillage, les soins… ? Faites le point sur l’accompagnement dont vous avez besoin.

Pour trouver la bonne personne, il faut avant tout définir vos besoins. Des tâches ordinaires à un accompagnement plus personnel pour un maintien à domicile, prenez le temps de comprendre ce que vous attendez de la personne qui va travailler chez vous. La liste peut évoluer au fil du temps, pour des raisons liées à l’âge, la maladie ou le handicap. Réinterrogez-vous régulièrement.

Vous ne savez pas par où commencer ? Utilisez nos outils qui guident votre réflexion :

Les activités courantes

Vous pouvez tout d’abord avoir besoin que quelqu’un vous accompagne ou fasse pour vous une ou plusieurs des activités suivantes :

  • les courses ;
  • les tâches ménagères ;
  • l’entretien du linge ;
  • la préparation de repas courants ;
  • les tâches administratives.

 

Cette même personne peut également vous accompagner dans vos activités sociales et/ou de loisirs.

Pensez en même temps à vous demander combien d’heures par semaine la personne devra être là pour réaliser ces tâches.

Les actes essentiels de la vie quotidienne

L’accompagnement dont vous avez besoin peut concerner des activités plus essentielles à votre maintien à domicile et plus personnelles telles que :

  • la prise des repas ;
  • la toilette ;
  • les transferts et les déplacements à l’intérieur ou à l’extérieur du domicile ;
  • l’habillage.

 

L’aide que vous apporte le salarié dépend de votre niveau d’autonomie. Listez d’abord les activités pour lesquelles vous avez uniquement besoin d’être accompagné car vous ne pouvez pas les réaliser seules, mais avec quelqu’un qui est près de vous, cela reste possible.

Identifiez ensuite ce que le salarié doit faire intégralement, à votre place.

Exemple : Liliane a 78 ans, et vit seule. À la suite d’une chute dans ses escaliers, elle a mal au poignet gauche et a une jambe dans le plâtre.

Elle cherche donc un salarié pour :

  • s’occuper entièrement du ménage et de son linge ;
  • préparer ses repas, mais elle les prendra seule ;
  • l’habiller car elle ne peut plus le faire avec le plâtre ;
  • l’aider dans ses déplacements sans avoir à la porter.

La suite est réservée aux utilisateurs inscrits. Déjà inscrits ? Se connecter

  • Inscrivez-vous gratuitement pour lire cet article.

  • Accédez à tous les contenus de particulier-employeur.fr en illimité.